La Principauté de Boisbelle-Henrichemont

Histoire de l'Ancienne Principauté Souveraine de Boisbelle. Villages de Quantilly, Menetou Salon, Henrichemont, Achères. Jadis connue pour ses privilèges, cette enclave était à part du Royaume de France.
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

1917 : Envol de l’école américaine autour d’Issoudun

, 09:27 - Lien permanent

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de l’armistice de 1918, Monsieur Jean-Jacques Desormiers est venu présenter à la Mairie d’Henrichemont, le 3ème centre américain d’entraînement aéronautique installé près d’Issoudun.

Présentation de Jean-Jacques Desormiers Si quelques Américains, dès 1914, avaient participé aux opérations militaires aux côtés des français dans les rangs de la Légion Etrangère, c’est en 1917 que les Etats-Unis entrent en guerre contre l’Allemagne.

Ils décident de créer une base aérienne au centre de la France. Rapidement, une véritable ville voit le jour : dortoirs, cantines, boulangeries, hôpital, ateliers de montage des avions, d’essais, de réparations, fonderie, magasins de pièces détachées, bibliothèque, terrains de sports ,fanfare sans oublier le quartier chinois ... Tout cela avec l’aide de 2500 prisonniers allemands détenus à Issoudun.

Des officiers français deviennent instructeurs et les Américains s’entraînent aux acrobaties et aux premières formations aériennes. Les avions sont d’abord destinés à la surveillance et à la photo aérienne, mais ils participent rapidement aux combats.

L'attention de l'auditoire Parmi les personnalités ayant séjourné à cette occasion en Berry, on peut citer Quentin Roosevelt, fils du président des USA ou encore Iram Bingham, célèbre explorateur, dernier commandant de la base.

On note, en fait , peu de liens avec la population locale et si les Américains avaient tout apporté avec eux , ils ont aussi tout remporté ...
Dès 1919, les camps ont été abandonnés et démontés et même le cimetière a été vidé ...
Seule , une stèle rappelle encore le nom des 171 Yankees morts en Champagne Berrichonne.