Monsieur Jean Bernagou accueillait le groupe au Champ de Foire en évoquant la terrible et sanglante soirée du 18 juin 1940 où 36 avions allemands larguèrent une centaine de bombes et torpilles en 8 minutes sur le village, alors que des colonnes de réfugiés venant du nord et de l’est de la France affluaient. Outre la destruction de certains bâtiments, on déplora quelques 350 victimes, plus 90 chevaux ...

Les participants se dirigeaient ensuite vers l’église en écoutant une anecdote plus souriante : celle de la grève des lavandières qui, au XIXè siècle, avaient réclamé la construction d’une passerelle au-dessus du ruisseau pour se rendre plus aisément au lavoir.

Puis, Madame Estève recevait les Amis de Boisbelle dans l’édifice religieux du village. Surmonté d’une statue géante de St-Jacques de Saxeau (2.50m et 2500 kg), il abrite le reliquaire du saint ermite d’origine grecque arrivé en ces lieux au IXè siècle.

La suite de la visite emmenait dans le sillage d’Alain-Fournier. Chaque lieu (mairie-école, prison, maison natale, maison de la tante Moinel) faisait l’objet d’une lecture par Monsieur Bernagou d’un passage écrit par l’auteur ou sa sœur Isabelle et chacun pouvait vérifier l’exactitude des descriptions.

C’est en traversant la partie médiévale de la Chapelle d’Angillon, en empruntant la rue des Fossés, la rue des Nourrissons, en admirant la maison des Pages, les vestiges des remparts ou le Trou du Curé, en longeant le superbe plan d’eau jusqu’à la grotte de St-Jacques que la promenade s’achevait.
la-chapelle-2015-04-11.jpg
La Chapelle d'Angillon 11 avril 2015 La Chapelle d'Angillon 11 avril 2015 La Chapelle d'Angillon 11 avril 2015 La Chapelle d'Angillon 11 avril 2015 La Chapelle d'Angillon 11 avril 2015 La Chapelle d'Angillon 11 avril 2015 La Chapelle d'Angillon 11 avril 2015 La Chapelle d'Angillon 11 avril 2015

Excellent dîner et ambiance conviviale au restaurant « Le Chêne Vert » terminait agréablement la journée.