A partir du XIè siècle, les clercs vont tenter de se libérer de l’emprise des Princes et c’est dans ce contexte que l’ordre de Cîteaux émerge.
La règle des cisterciens où un tiers du temps est consacré au travail va aider les moines à ne plus dépendre des seigneurs.
En 70 ans, ils vont s’installer dans toute l’Europe de l’ouest et chaque abbaye aura une activité différente selon son lieu d’implantation (sidérurgie, agriculture, forêts, etc.)

Faisant preuve de modernisme, les cisterciens ont jeté les bases de la démocratie (élection du père-abbé), du capitalisme (recherche de la performance grâce aux progrès techniques) et de l’aménagement du territoire.

L’héritage des cisterciens est considérable, c’est pourquoi un réseau européen pour la valorisation et la préservation des sites s’est constitué, à savoir : la Charte Européenne des Abbayes et sites cisterciens, dont Monsieur Mangeot, l’actuel Président, est depuis plus de vingt ans, au service de ce patrimoine exceptionnel.

Le site de la Charte

Conférence les Cisterciens Conférence les Cisterciens